Salon Paris Body Fitness 2019

Le commencement

Cette année est particulière, pour la première fois depuis longtemps, je vais aller au salon en solo! J’arrive donc vers midi sans me presser, je récupère mon pass presse. Je monte préparer mon matériel à l’espace presse. Un café et quelques mini viennoiseries ingurgités, pour lancer le salon. De prime abord, Il n’y à pas foule, pas trop de youtubeurs, Kevin Levrone est dans un coin du salon, son stand est limite vide… 

Le stand de Kevin Levrone au PBF 2019
Pas grand monde au départ du PBF sur le stand de Kevin Levrone

Je déambule dans les allées et croise Roulam qui shoote quelques modèles, que l’on va sûrement retrouver dans les prochains Fitness Mag. On tourne un peu ensemble, on papote avec Jabiro et Gilles Thiercelin devant la marque du moment Vanquish… je me prends pour un photographe pro 😂😂 . Soudain une odeur de crêpes vient nous chatouiller nos narines. Cela vient du stand du Yam Nutrition, la marque de Christophe Bonnefont et de sa célèbre farine de patate douce.

l'équipe de Yam Nutrition en train de faire des crêpes de patates douces
l’équipe de Yam Nutrition en train de faire des crêpes de patates douces

Will Jansen est venu de sa Suisse pour son livre co-ecrit avec Chris : les secrets de la sèche! Rapide bonjour, il parle dèjà avec des fans.

Les gros!

En face, il y a Olimp avec Bionic Body, Mickael Louvel et Florian Poirson, cela constitue un beau plateau! A quelques encablures, Eric Favre est là avec des GROS : Clarence Devis avec sa bonne humeur aussi grosse que son tour de bras, l’énorme Lionel Béyéké, Luc Molines, le néo pro Morgane Aste ainsi que Théo Leguerrier avec un nom comme cela le  physique à intérêt de suivre! J’en oublie certains, désolé mais c’était l’écurie la plus lourde du Salon! Eric Favre montre sa vision de ce sport et ça envoie du biceps!! J’aperçois  Daniel et Sabrina, nous prenons le temps de discuter un peu. Mais je me rend compte de ma grosse erreur, nous sommes à côté de la Zumba et des cours co, Vanquish et Body Engineers aussi, sacré concours de décibels et j’ai oublié mes boules Quies!! Bon, j’arrive au bout du rez-de-chaussé.

Lionel Béyéké et Morgane Aste sur le stand Eric Favre au PBF 2019
Lionel Béyéké et Morgane Aste, athlètes Eric Favre

Le 1er étage

je monte pour avoir un peu de calme. Il y à le double de superficie et beaucoup moins de bruits. Technogym, Matrix, Panatta sont les gros stands avec beaucoup de matériels et quantité d’animations.

A côté de cela il a des plus petites marques comme Laroq qui propose une gamme Xtrem by Frédéric Delavier, pour les avoir testé, je peux vous dire que la prise en main est excellente, mais étant seul cette année, je n’ai pas pu tester beaucoup de machines. Donc, pour les tests de nouveautés, il faudra compter sur des professionnels comme Michael Gundill ou des youtubers spécialisés. Il y a aussi ProGym avec Alexandre Nataf, très sollicité, je ne l’ai embêté que quelques minutes le temps de le saluer. Eleiko propose des petites nouveautés en matière d’haltères et de barres. Le stand est couplé avec la FFHM et plus loin la FFForce a aussi un stand. Niveau animations, il y avait toujours les aliens rouges de Iron Body Fit et des concours de résistance ou de tractions. 

Haltères à poignées tournantes de chez Eleiko
Haltères à poignées tournantes de chez Eleiko

Fin de la 1ère journée

Durant tout ce temps, j’ai essayé de joindre le N°1 du FitGame en vain. Il est 19h, je suis fatigué, je range mon matériel et je sors du salon. Arrivé en bas des marches, j’aperçois Benjamin en train de discuter avec Fanny, Thibo et Roulam. Le hasard des salons. Il est trop tard pour moi, le rdv est pris pour le samedi!

Samedi

Obligations personnelles, je ne peux arriver que vers 17h, donc cette journée sera très courte. Je trouve que les allées sont moins remplies ou plus larges, cela dépend si le verre est à moitié plein ou à moitié vide, l’effet est la, on arrive à avancer!

Le salon Body Fitness Paris 2019

Enfin sauf si une marque décide d’envoyer des goodies, la c’est la cohue! De vrais sauvages!!! Jai aussi raté les « stars » du salon que sont Michel Lewin et Tibo InShape, mais comment dire, je ne m’en porte pas plus mal! Je croise Candice Carter, Figure Pro IFBB, un physique de malade mais en jogging on ne voit rien, va voir son insta si tu veux en avoir le cœur net. 😂 
Depuis le début de sa carrière, elle a gagné 13 trophées professionnels dans la catégorie des figures. Elle a été élue championne du concours Figure Olympia Runner-up & Arnold catégorie femme à deux reprises. En plus, le sourire est là, le contact est très facile, bon faut maîtriser l’anglais quand même, j’ai réussi à lui expliquer le concept de Fitness Nations et elle m’a posé pleins de questions, cela à eu l’air de lui plaire.
Photos et selfie obligatoire!

Candice Carter-Lewis
Candice Carter-Lewis

Petit bonjour a Bionic et Mickael puis passage chez Eric Favre, Clarence, Morgane et Lionel distribuent des goodies. Je fuis me réfugier au premier étage pour rejoindre l’équipe de Planète Muscle et aller au repas d’après salon organisé par Thierry Tsalagos. Étant tout seul cette année, Fitness Nations ne c’est pas associé a l’organisation de ce repas, on verra pour l’année prochaine). Je suis fatigué mais j’ai donné ma parole donc allons y, avec la fine equipe Benjamin, Delavier, Gundill, Yves Tuset, Eric Mallet, Daniel, Thierry, Jean Onche et d’autres…

Jean-Onche interview Frédéric Delavier

Le repas Planète Muscle

On se retrouve dans un restaurant chinois à proximité du salon. Le repas est très animé dans toutes les tables, tout le monde discute. je compare mes biceps avec ceux de Jean Onche, oui j’aime me faire du mal quescequia! Ça a bien fait rigoler tout le monde, moi le premier! Une dernière discussion avec Benjamin et Eric autour d’un chocolat chaud et il est déjà 23h. Largement l’heure de rentrer. Je fais un petit bout de chemin avec Eric et l’ont termine sur une discussion qui m’a beaucoup touchée. Je termine le salon dans le métro, en pleine méditation…

Petite discussion entre Michael Gundill, Benjamin Hennequin et Frédéric Delavier, avant de partir au restaurant.

Dimanche

Arrivé tranquillement a 10h30, j’attends mon acolyte, Balla nouveau venu dans la team Fitness Nations et nous partons à la découverte de ce nouveau jour , je croise les habitués du salon, Benjamin, Delavier, Roulam, il y a aussi un guest dont j’apprécie les conseils vidéos: Jamo Nezzar aka JameCore, on parle de ses vidéos, de ses projets de notre projet la encore des encouragements et des questions, cela fait plaisir de voir que nos idées intéressent du monde! On à testé aussi un impédancemètre Tanita (je n’ai pas bougé depuis 2016!!!!). Plus loin, il y a Sofiane Belkesir, athlète de force athlétique  (record cumulé de 1032 kg en -120kg et ouais c’est pas du petit bras!!!).

La fin

14h : il est l’heure de partir pour moi. Je serais bien rester mais encore des obligations personnelles. On croise encore quelques jolies filles et c’est la fin… Juste le temps de présenter notre modératrice Kiki qui vient d’arriver à Candice Lewis pour une photo ultra sexy en jogging!!!
Et je rentre dans mon 9.4.

Les Curvy
Les Curvy

Conclusion

Quelques stars internationales, du monde au rendez vous, j’ai apprécier de revoir des ami(e)s et des connaissances, ce n’est pas au niveau du FIBO mais cette année le salon à été agréable a faire!

Niveau public, ce sont les youtubeurs qui ramène le plus de monde, donc il n’y a pas que des férus de musculation, n’en déplaise au puristes, mais c’est aussi ça qui fait vivre le salon. Pour que les sports de force et de santé (parce qu’a la base, c’est quand même ça la musculation!) se développent, il faut bien de la fréquentation! Et pour tout vous dire, cette année, je peux compter les jeunes torses nus que j’ai croisé. Contrairement aux autres années…

Résumé

• 32ème édition
• 46 000 visiteurs
• + de 140 exposants
• 230 marques
• 24 conférences
• + de 25 000 m2
• 3 jours
• 2 étages
• Le rez de chaussé pour les compléments alimentaires
• Le 1er étages pour le matériel et les conférences ainsi que 3 petits cours collectifs…
• Un salon de conventions Les Mills

Laisser un commentaire