Se faire connaître sur les réseaux sociaux

Réussir sur les réseaux
ads

Avec l’avènement des réseaux, il y est devenu facile de partager des vidéos, des photos ou des articles… Notre association Fitness Nations est présente dessus avec des groupes et pages Facebook ainsi qu’un compte Instagram et Twitter. Nous constatons que beaucoup se lance sans avoir d’idées concrètes ni même de bagage technique ou scientifique.

Vous me direz qu’il n’est pas obligatoire d’avoir beaucoup de bagages pour faire des vidéos de motivation par exemple. Mais si il suffisait d’être musclé ou mignonne pour réussir sur les réseaux, les membres du bureau de Fitness Nations seraient des stars planétaires (ai-je besoin de préciser que c’est de l’humour? Allez continuons…). Pour une vidéo de motivation, des mouvements mal exécutés, vous décrédibiliseront et vous placeront sous le feu des commentaires négatifs. Chose qui risque d’arriver même si vous faites tout pour le mieux. Entre les haters et les trolls vous risquez d’en manger pas mal. Y répondre ou pas dépendra de votre tempérament.

Les réseaux sont un excellent moyen pour se faire connaître et espérer vivre de la musculation, mais il faut quand même connaître son sujet plus qu’un minimum.

comment réussir sur les réseaux sociaux
les réseaux sociaux

Quel réseau à choisir

À vous de choisir le ou les réseaux qui vous conviennent le mieux. Les plus connus seront souvent les plus rémunérateur. C’est une question d’audience, plus il y a de monde, plus il y a d’argent, c’est l’évidence même. Que vous soyez sur Facebook, Instagram, Snapchat, YouTube, Twitter ou même VK le Facebook russe, ne perdez pas à l’esprit que plus vous êtes suivi plus vous êtes monétisable.

Les réseaux sont de puissants médias de communication. voyons comment réussir sur les réseaux.
Les réseaux sont de puissants médias de communication.

Pensez aussi à faire des contenus personnalisés aux réseaux. Instagram à un format carré bien connu, Facebook peut prendre n’importe quel format et le format portrait des smartphones s’y prête très bien. À vous de jongler ou pas d’ailleurs.

Le matériel

Pour l’image : ne vous ruinez pas dans du matériel de pro hors de prix, le format des réseaux n’est pas du cinéma ! Un appareil HD ou les téléphones récents suffisent largement pour réussir sur les réseaux. Si vous avez les moyens d’être à jour sur les smartphones, pourquoi pas, mais 2 générations de retard (voir 3) ne seront pas pénalisante.

Le choix de la caméra est la première question que vous aller vous poser. Il va découler de votre objectif et de vos finances.
Les appareils compacts sont simples d’utilisation et adaptés à la production de vlogs.
Les reflex numériques ont un meilleur rendu mais sont plus compliqué et sont plus cher.
Les smartphones vous les utilisez tout le temps, vous les avez sur vous tout au long de la journée, les appareils récents sont de très bonne qualité.

Cette vidéo explique beaucoup mieux que moi

Pensez plutôt a investir dans le son et la lumière. La qualité de votre contenu en sera grandement améliorer. Car ces postes, souvent négligé, est pourtant primordiaux. Les spectateurs peuvent être indulgents sur quelques défauts, un son de mauvaise qualité couplé avec une mauvaise lumière – qui donnera un rendu de mauvaise qualité – les feront fuir vos vidéos.

Vous pouvez retrouver des appareils sur Amazon par exemple :
Appareil photo compact
Appareil photo reflex

L’académie de YouTube propose des conseils et tuto sur l’éclairage et autres aspects des vidéos YouTube.

Les logiciels

Concernant les logiciels nécessaires, si vous faites uniquement de la photo, alors Photoshop, Lightroom ou différents logiciels de retouches photos gratuits sont disponibles comme Gimp ou Pixlr.

Si vous vous tournez vers la vidéo des logiciels comme Première ou After Effect. Il existe la aussi des solutions gratuite comme iMovie sur Mac ou l’application Photos sur Windows (Movie Maker n’est plus disponible).

le matériel nécessaire pour réussir sur les réseaux
Ne vous ruinez pas dans l’achat d’une caméra pro

Le thème

Cela va dépendre de vos connaissances et vos motivations. Il est certains que des chaines scientifiques font moins d’audience que des conneries. Il est vrai que les scientifiques ont aussi un problème de communication et de mise en forme. Pour réussir sur les réseaux il faut rester ludique et partager vos connaissances. Certains ont réussi sur les réseaux grâce a des clashs, comme Jean-Onche ou Marvel Fitness. Cela plait au public et fait buzzer, cette option est à voir avec vos informations et votre degré de connaissances. Déblatérer tout et n’importe quoi sur n’importe qui peut vous envoyer devant le tribunal. Jean-Onche a depuis cessé les clashs et Continué ces vidéos de motivation et d’explications, ainsi que la compétition de bodybuilding.

La durée

Court ou long, le format de votre vidéo dépendra de votre contenu et de vos idées. Un athlète ne fera pas le même qu’un coach ou d’une page d’informations. Fitness Nations, par exemple, fourni du contenu sur les sports de force, comme les résultats de Mr Olympia, l’affaire Éric Favre ou la démystification de la créatine par exemple (et oui les liens internes sont bons pour le SEO), quelques reportages photos, quand nous sommes sur les salons et très peu de vidéos – étant bénévoles pour l’association, cela prend trop de temps en plus de notre travail « civil » – donc nous privilégions un format court. Mais nous sommes intéressé par certains podcasts qui dure souvent 1h, voir plus. Si vous dites des choses intéressantes et/ou novatrices alors vous serez suivi et écouté.

La post production

Vous vous dites qu’un youtubeur a fait une vidéo avec des cuts et des effets de zoom et qu’il fait de millions de vues ? Tant mieux pour lui ! Vous pensez que c’est simple ? Le rendu final est simple, pas la production ! Mais il est vrai aussi que les recettes les plus simple sont souvent les plus efficace et rentable. La simplicité n’est pas forcément facile à reproduire. Ce youtubeur a sûrement travaillé sa recette pour en arriver la. Une vidéo de quelques minutes peut demander des heures de travail, voir des jours, entre l’idée et le support final ainsi que le partage sur les plateformes. Faire une chose qui marche déjà n’est pas une si mauvaise idée. Mais si vous n’avez pas la bonne technique, vous allez juste démontrer un manque d’originalité. Par contre si vous le faites mieux ou si vous apportez une plus-value, alors la, vous pouvez réussir sur les réseaux.

la post production est une étape nécessaire pour réussir sur les réseaux
La post production est une étape nécessaire pour la réalisation de vos vidéos

La photo

Vous allez mettre des photos sur vos réseaux, c’est la base pour réussir sur les réseaux sauf si vous partez sur un format seulement de vidéo. Mais la photo est bien plus simple que la vidéo et moins chronophage. Mais attention toutefois, la photo n’est pas si simple que cela et elle demande une bonne lumière et un petit traitement. Pensez qu’il faut faire le minimum de retouches pour qu’elle ressorte le mieux possible sur les réseaux. Vous pouvez lui appliquer des filtres, présent sur les réseaux sociaux, qui fonctionnent très bien ou bien en #nofilter.

La monétisation

À partir d’un certain nombre de followers et de vues, vous pourrez monétiser vos vidéos, et espérer en récupérer une rémunération.

  • YouTube : à partir de 10 000 vues rémunère entre 0,5 et 4,5 $ /1000 vues. Nous ne garantissons pas les montants car ils varient en fonction de différents paramètres décidés par la plateforme.
  • Instagram : pour un placement de produit entre 100€ (a partir de 5000 followers) et 100 000€ (réservé aux millionnaires en followers) directement payé par la marque.
  • Twitter et SnapChat : cela sera le même principe que pour instagram et donc a négocier directement avec les marques. Attendez donc d’avoir un compte bien rempli de followers.
Les réseaux, nouvel Eldorado moderne ? comment réussir sur les réseaux ?
Les réseaux, nouvel Eldorado moderne ?

Réussir sur les réseaux

Pour cela construisez votre personnage, réfléchissez bien à votre ligne directrice, écrivez vos vidéos, faites attention aux détails, à la lumière ou votre posture. Mais surtout ne postez pas à la va-vite, préférez la qualité à la quantité ! Une fois votre compte reconnu avec plusieurs milliers de followers, soit une ou plusieurs marques viendront, soit vous les aurez contacter soit vous passerez par une agence de mise en relation.

Forbes à partager un article sur l’avenir des social media.
Bonne chance pour réussir sur les réseaux !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.