Eric Favre: dur weekend pour le bodybuilding

Eric Favre: dur weekend pour le bodybuilding
ads

Affaire Eric Favre, annulations d’évènements, divisions plus que jamais affichées entre organisateurs: une fin de semaine décevante à plus d’un titre pour le bodybuilding français. Avec un plan d’action digne de l’École de Guerre, nous étions prêt à couvrir l’intégralité des nombreux évènements du weekend, et il s’en est fallu de peu pour que nous n’annulions tout bonnement cet article.

Un weekend chargé en compétitions

GP des Pyrénées et Diamond Cup France

Avec, le GP des Pyrénées, grand prix national le 13 avril 2019, suivi de la Diamond Cup France le 14 avril 2019 à Rivesaltes, l’IFBB offrait la possibilité de se qualifier pour l’Arnold Classic Europe qui aura lieu du 20 au 22 septembre prochain.

GP des Pyrénées & Diamond Cup 2019
GP des Pyrénées & Diamond Cup 2019

Eric Favre Sport et Santé Festival

Organisé à Nice les 13 et 14 avril 2019, l’Eric Favre Sport et Santé Festival souhaitait réunir un grand nombre de disciplines sportives à un niveau international, parmi lesquelles nous retiendrons plus particulièrement:

Festival multisport Éric Favre Sport Santé - avril 2019 - annulé
Festival multisport Éric Favre Sport Santé – avril 2019 – annulé

Le Championnat de France Strongman: avec cette première manche (sur 5 au total), les hommes les plus forts de France avaient l’occasion de se départager pour la première fois de l’année en vue du classement final.

Championnat de France Strong Man Éric Favre Nice
Championnat de France Strong Man Éric Favre Nice

Le Show NPC France: découlant directement de l’organisation historique mondiale de physique amateur, cette compétition ouvrait également sur d’autres évènements internationaux en collaboration avec l’IFBB Pro League.

NPC Éric Favre Nice
NPC Éric Favre Nice

Eric Favre mis en examen: quel impact sur les sports de force?

Coup de tonnerre à la veille du Festival multisports de Nice: en raison de l’arrestation, quelques jours auparavant, d’Eric Favre ainsi qu’une vingtaine de personnes, le vice président d’Education Physique Sport et Santé (EP2S) annonçait, dans un communiqué de presse, l’annulation du Eric Favre Sport et Santé Festival, entraînant également l’annulation des compétitions citées plus haut.

Comme vous le lirez ci-dessous, Fitness Nations ne souhaite ni se substituer à la justice, ni faire de buzz concernant les détails de cette affaire.

Récupération et communication: quelle différence?

Malheureusement, et c’était à prévoir, l’affaire Eric Favre a entraîné son lot de communication et de récupération massive, au point qu’il puisse être difficile de distinguer les deux tant le sujet a été abordé ce weekend. Nous allons quand même tenter d’insister sur cette nuance sémantique, car elle distingue deux approches radicalement différentes qu’il serait triste de confondre.

L’affaire Eric Favre représente un véritable cataclysme dans le microcosme du bodybuilding français. On ne peut donc pas raisonnablement passer cet évènement sous silence, et il est tout à fait normal de communiquer dessus, réagir (en bien ou en mal, à la diligence de chacun), car après tout, il s’agissait rien de moins que de deux compétitions nationales à visée internationale (bodybuilding et strongman ndlr).

Ce qu’il y a de gênant, c’est lorsque certains se servent d’un évènement tragique (à ce stade de l’article, et concernant notre sport, il est quand même difficile de nier ce point) pour attirer le chaland et vendre son produit/service à qui mieux mieux. Évidemment, business is business, mais nous ne sommes absolument pas en position de jouer à ce jeu. Lorsqu’un représentant du bodybuilding est décrié, c’est tout le bodybuilding qui est décrié. Alors que certains ont clairement profité de cette affaire pour faire le buzz et grossir leur lot d’abonnés, ils ne se rendent pas compte qu’ils ont juste contribué à scier un peu plus la barre sur laquelle ils font leurs tractions, et c’est bien dommage.

Stay strong, man

Pour Frédéric Van Den Abeele, président de la Fédération Française d’Hommes Forts, il est hors de question de lâcher Eric Favre. Eric et « BigFred » ont tissé des liens d’amitié qui ne se limitent pas au business, et qui irradient toute la discipline: il faut dire qu’au-delà du bodybuilding, la marque Eric Favre reste aujourd’hui le principal sponsor logistique de la FFHF-Strongman et contribue fortement au succès de la discipline auprès du public.

Big Fred avec Éric Favre, une histoire d'amitié
Big Fred avec Éric Favre, une histoire d’amitié

Avec l’ambition d’envoyer de plus en plus d’athlètes sur des compétitions internationales, cette jeune fédération a récemment inclus les femmes Strongwoman, qui arrivent en force dans la discipline: parmi toutes nos strongwomen, nous pouvons compter Liliane Varga, première championne de France Strongwoman.

Remerciements

L’équipe Fitness Nations tient à remercier tout particulièrement BigFred (président de la FFHF-Strongman), Jérôme Gourdeau (gérant de la société Pro-Gym) ainsi que Natalia Da Costa (athlète qu’on adore), pour leurs renseignements et éclaircissements qui nous ont aidé à rédiger cet article.

Bon courage à Eric Favre ainsi qu’à toute l’équipe Eric Favre Sports, merci à tous d’avoir lu cet article et de nous suivre.

A bientôt, et comme le dit si bien notre ami Eric Mallet sur son blog Espace Corps Esprit Forme, « n’oubliez pas de développer votre culture physique » !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.